Le livre sans nom (Anonyme, 2010)

Santa Mondega est la ville du crime, oubliée du reste de l’univers. Serial killers, tueurs à gage, moines spécialistes en arts martiaux s’y côtoient joyeusement et courent tous après la même chose : une pierre précieuse aux pouvoirs supposés hors du commun et à la valeur inestimable.

L’ambiance est sympathique : un peu western, un peu Tarantino, souvent grand-guignolesque (on pense à la série True Blood dans la débauche de violence exposée), avec une galerie de personnages au potentiel indéniable. Il se passe beaucoup de choses, on court d’un lieu à l’autre, on suit plusieurs histoires entrecroisées.

Et pourtant, impossible de réfréner l’ennui profond qui m’a assailli une fois passée la page 200. J’ai ramé pour arriver à la fin, dans l’espoir (déçu) que l’auteur finirait par rétablir le cap. C’est fouillis, il n’y a absolument aucun style, les personnages sont pour certains sympathiques mais aucun n’a la moindre épaisseur. Plaquer des références à la culture populaire américaine n’ajoute pas de consistance à l’ensemble et constitue parfois davantage la justification d’un passage inutile qu’un vrai clin d’œil à une œuvre. L’auteur s’est certainement fait plaisir, mais l’ensemble fait plus penser au brouillon d’un film façon Tarantino (et je dis bien brouillon, il y aurait matière à élaguer…) qu’à une œuvre aboutie.

Bref, le buzz tient sans doute au moins autant à l’histoire de la publication de ce livre qu’à ses qualités intrinsèques. Dommage de se planter avec des idées indéniablement intéressantes.

Publicités

Une réflexion sur “Le livre sans nom (Anonyme, 2010)

  1. Pingback: La Fille du train (Paula Hawkins, 2015) | Eustache Raconte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s