Le Gouverneur d’Antipodia (Jean-Luc Coatalem, 2012)

Sur une île australe, Gouv’ et Jodic vivent en quarantaine, coupés de tout. Rédemption pour l’un, échappatoire pour l’autre, cet exil fait ressortir leur nature profonde.

 gouverneur d'antipodia

Alors que Jodic, le mécano, est venu là se planquer du monde et d’une déception amoureuse, Albert Paulmier de Franville espère bien s’il tient deux ans sur ce purgatoire faire oublier ses écarts passés et retrouver un poste plus en vue au sein de la diplomatie française.

Seulement pendant les six mois d’isolation qui suivent les six mois d’été, les esprits tournent, le froid et le vent usent les corps et les esprits. Alors que Jodic se perd dans les songes que lui offre le reva-reva, le Gouverneur se sent progressivement perdre prise sur ce caillou où chaque minute est semblable à la précédente.

Une attente se crée face à ces deux personnages qu’on sent emprunter des chemins différents dans leur face à face avec eux-mêmes, où seules les faibles responsabilités de leurs fonctions les raccrochent encore au lointain monde des hommes. Le résultat est un thriller psychologique d’un genre nouveau, avec comme proies deux personnages lancés dans une course contre la montre, l’hiver austral et la folie incarnant les tueurs implacables. Un huis-clos vaguement délirant, original et bien ficelé.

Publicités

2 réflexions sur “Le Gouverneur d’Antipodia (Jean-Luc Coatalem, 2012)

  1. Pingback: L’Arche des Kerguelen (Jean-Paul Kauffmann, 1993) | Eustache Raconte

  2. Pingback: Les naufragés du batavia, suivi de Prosper (Simon Leys, 2003) | Eustache Raconte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s