Le Tireur (Glendon Swarthout, 1975)

Quand John Bernard Books s’installe à El Paso, la ville est en émoi. Quelle victime cette légendaire gâchette cherche-t-elle ?

Atteint d’un cancer incurable, il vient affronter la douleur et mourir. Mais à l’annonce de son arrivée en ville, les charognards approchent : chacun veut être celui qui aura tué John Bernard Books…

tireurBooks entre à El Paso en1901. La Reine Victoria est morte le 22 janvier. Swarthout fait régulièrement référence à cet autre évènement, charnière entre l’ancien monde et le nouveau. Les trams et l’électricité arrivent à El Paso, l’ordre et la sécurité dans leur besace. Dans ce nouveau décor, Books est une relique, un anachronisme. Avec lui mourra le dernier grand pistolero, la dernière légende de l’Ouest.

Nous sommes au crépuscule du western. Swarthout en tord les codes en y ajoutant la décrépitude d’un tueur sur la fin, à l’image de Clint Eastwood dans Impitoyable. Comme Corto Maltese qui ne pouvait exister après la guerre d’Espagne, il est temps pour le cow-boy de laisser sa place aux journalistes, aux photographes, aux bavards, aux apôtres d’une modernité qui le dégoûte et dont le bal de faux-culs s’organise autour de son lit de convalescent.

Une perle de littérature populaire américaine, qui fût portée à l’écran dans le dernier grand rôle de John Wayne.

Publicités

3 réflexions sur “Le Tireur (Glendon Swarthout, 1975)

  1. Pingback: Contrée indienne (Dorothy Johnson, 1953) | Eustache Raconte

  2. Pingback: Incident à Twenty-Mile (Trevanian, 1998) | Eustache Raconte

  3. Pingback: Deadwood (Pete Dexter, 1986) | Eustache Raconte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s