Le Mauvais sort (Beppe Fenoglio, 1954)

La campagne italienne, le Piémont, les Langhe. Agostino grandit pour devenir ce que son père a été avant lui, paysan, celui qui gratte la terre qui ne lui appartient pas.

mauvais sort

« Il se pourrait bien que rien ne bouge« , chantait Noir Désir. Toute l’histoire de la vie de ces paysans tient dans ce refrain. Il y a là le llano mexicain de Rulfo et l’Alentejo d’Urbano Tavares, ces terres où le temps passe sans que l’histoire se fasse. Dans ce monde transpirent encore les vieilles relations féodales, entre le propriétaire de la terre, citadin méprisant, et les serfs qui la binent. Dans ce texte dense, moins d’une centaine de pages, Fenoglio a mis tout cela, l’immobilité, les castes, l’aliénation, l’espoir atrophié.

« On en arrive parfois à un point où on est forcé de se faire des illusions »… Fenoglio donne à voir ces débats aux champs, où tous rient sous cape de l’illuminé qui s’imagine encore qu’ailleurs on peut vivre facilement en venant d’où l’on vient ; il braque son projecteur sur les marchandages sans fin où l’on discute plus d’arpents que de la fille qu’on cherche à marier, il peint les silences, les non-dits, les ragots. Agostino fait son apprentissage et voit, de leçon en leçon, le peu de doutes qu’il avait rabotés, ses bourgeons d’espoir impitoyablement estropiés pour le renvoyer à la loi de l’atavisme que subissent les siens depuis des temps immémoriaux.

Aussi avare de mots qu’Agostino et les siens, aussi sec que la terre qu’ils grattent, âpre et sobre, un grand roman dont la portée dépasse largement les Langhe et l’Italie.

Publicités

3 réflexions sur “Le Mauvais sort (Beppe Fenoglio, 1954)

  1. Pingback: L’Ile d’Ouranitsa (Alexandre Papadiamantis, 2013) | Eustache Raconte

  2. Pingback: La Paie du samedi (Beppe Fenoglio, 1969) | Eustache Raconte

  3. Pingback: Plus rien que les vagues et le vent (Christine Montalbetti, 2014) | Eustache Raconte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s