L’Homme de Lewis (Peter May, 2011)

Deuxième tome de la trilogie écossaise de Peter May, après L’Île des chasseurs d’oiseaux. Un cadavre est retrouvé dans la tourbe. On  croit d’abord à un homme des tourbières conservé depuis l’Âge de Fer, mais il s’avère rapidement que le macchabée est bien plus récent. Et quand une analyse ADN est réalisée, les résultats ne laissent aucun doute : il s’agit du corps d’un proche de Tormod MacDonald, le père de l’amour de jeunesse de Fin MacLeod. Mais celui-ci est atteint d’Alzheimer, et le temps presse : si la lumière n’est pas faite sur l’affaire, le meurtre lui sera attribué.

homme de lewis

Comme dans le premier volume de cette série, May alterne les chapitres dans le présent, en suivant l’enquête de Fin, et les passages dans le passé, dans les souvenirs du vieux MacDonald. Ce n’est pas la seule similitude : la perte de mémoire et le drame pendant l’enfance sont une nouvelle fois au cœur de l’intrigue. Les mêmes thématiques reviennent, avec les secrets de famille et l’orphelinage.

Peu de neuf donc, et l’intrigue devient transparente au deux tiers du roman. On se rattrape un peu avec le coup de projecteur sur une part honteuse de l’histoire écossaise, l’histoire des homers (informations ici ou ici). Ces orphelins ont été envoyés des foyers du continent à des familles des Hébrides extérieures pour servir de main-d’œuvre gratuite et apporter de la diversité génétique au milieu insulaire.

L’Homme de Lewis serait un roman agréable pris seul, mais il ressemble bien trop à L’Île des chasseurs d’oiseaux pour ne pas décevoir. Comme un certain nombre d’éléments du premier volume sont ici considérés comme acquis, il sera difficile de lire ce second opus isolément. Reste donc à espérer que Peter May se rattrape avec Le Braconnier du lac perdu, qui clôt la trilogie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s