The yankee commandante (David Grann, 2012)

yankee comandanteDavid Grann est une sorte de Père Castor, et à chaque fois on se prend à demander « une histoire, encore« … Après l’abracadabrantesque histoire de l’assassinat d’un avocat guatémaltèque dans Chronique d’un meurtre annoncé et celle d’un imposteur dans Le Caméléon, le voilà parti sur les traces d’un aventurier d’un genre bien particulier.

Sa notice Wikipédia nous apprend que William Alexander Morgan est « est un Américain qui combattit lors de la révolution cubaine contre le dictateur Fulgencio Batista. Déclaré héros national, il est néanmoins fusillé sous accusation d’être un agent de la CIA le 11 mars 1961. » Grann retrace le parcours de cet individu étonnant, de sa jeunesse américaine à sa mort prématurée. Risque-tout et manipulateur, Morgan a semé quelques gamins et bu l’apéro avec quelques mafieux connus avant de débarquer à Cuba, soudainement converti à la cause castriste. Il y trouve l’amour, se fait bombarder commandant dans le maquis, se lance dans l’élevage de grenouilles-taureaux, se fait accuser d’espionnage et de complot contre Fidel. Tout ça pour finir plombé au pied de la Cabaña à 33 ans…

Que dire de ce type de récit ? L’histoire est tout simplement hallucinante, et bon nombre de romans qui paraîtraient tirés par les cheveux en deviennent presque trop simples en comparaison. Espion, agent double, agent triple… Le cas Morgan a donné quelques cheveux blancs à J. Edgar Hoover de son vivant et nourri les rumeurs longtemps après sa mort. Une histoire pareille est du pain béni pour un conteur comme David Grann, et sans grande prétention littéraire, que du bonheur pour une heure de train.

Comme pour les précédents récits de Grann publiés chez allia, celui-ci est originellement un article du New Yorker, et les anglophones pourront en profiter librement ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s