Construire un feu (Jack London, 1908)

construire un feuAu pays des grands froids, hardis trappeurs contre nature impitoyable

Il y a bien entendu la nouvelle éponyme du recueil, récit d’un voyage dans une nature impitoyable. Un homme se lance dans la traversée d’une forêt du Yukon pour rejoindre le campement d’amis, accompagné de son chien. Il fait -40°C, mais le bonhomme est confiant. Trop, assurément : quand il trébuche dans un ruisseau, il n’a d’autre solution que d’essayer d’allumer un feu pour conserver son pied trempé et poursuivre sa route. Andersen et sa Petite fille aux allumettes ne sont alors plus loin… Seul face à une mort certaine, c’est aussi la situation de ce trappeur capturé par les Indiens, et qui se creuse les méninges pour échapper aux tortures.

On retrouve les grands thématiques de l’auteur, l’homme seul contre la nature, les fidèles compagnons canins, la mort qu’il faut affronter dignement. Mais comme c’est régulièrement le cas dans les nouvelles de London, il y a aussi beaucoup d’humour dans ce recueil : l’abnégation de ce trappeur, qui parcourt des kilomètres et met sa vie en péril pour ramener à un ami un paquet dont le contenu s’avère finalement bien surprenant, ou ce chien qu’on essaye vainement de semer mais qui revient sans cesse. C’est peut-être cet humour, et sa prédilection pour les animaux, qui ont longtemps catalogué London comme auteur jeunesse. Mais il n’y a pas d’âge pour profiter de ce talent de conteur, déjà largement établi avec La Route et Les Enfants du froid.

Ailleurs sur le web, la lecture d’Au Mont d’Ottans est ici

Publicités

Une réflexion sur “Construire un feu (Jack London, 1908)

  1. Pingback: Le Talon de fer (Jack London, 1908) | Eustache Raconte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s