Les Corsaires du roi (Albert t’Serstevens, 1930)

corsaires du roiXVIIIème. Des corsaires Anglais et Français, un ilot des Antilles, un cochon grillé et pas mal de pichets. Autour du feu, chacun y va de son histoire.

« Eh bien ! messieurs, puisque nous voilà réunis, ce jour de fête, autour de la table de balisier, laissez-moi vous faire une requête qui me donne l’occasion de vous connaître mieux encore. Voici : je voudrais que chacun de vous nous racontât la plus belle aventure qu’il ait connue lui-même ou entendu raconter par des flibustiers… »

La fin de la guerre de Succession espagnole en 1714 a laissé de nombreux soldats désœuvrés, ouvrant la voie à un nouvel âge d’or de la piraterie dans le premier quart du XVIIIème. Albert t’Serstevens, camarade de Cendrars, Mac Orlan ou Delaunay, orchestre un grand rendez-vous corsaire qui se trouve être le prétexte parfait pour lier une quinzaine de courtes histoires. On y trouve de tout : des légendes, comme celle du Hollandais Volant, les classiques histoires de trésors enfouis, et quelques sympathiques innovations. t’Serstevens revoit à sa sauce le folklore pirate, dans une ambiance de franche camaraderie éthylique. Avec toujours, au cœur des récits, la liberté et l’indépendance, fondatrices de l’idéal corsaire fantasmé – qui finit pourtant souvent au bout d’une corde.

Les Corsaires du roi est une attachante fiction corsaire, dont la structure permet de maintenir un bon rythme. L’auteur a la bonne idée de mêler aux grands classiques des historiettes plus neuves. La prise de risque n’est pas bien grande, mais ces ajouts viennent renouveler l’univers habituel largement exploité. Bref, s’il fallait, des ouvrages de Farrère, Garneray ou Margerit, n’en garder qu’un pour replonger joyeusement dans les bruits de sabres et de canons, t’Serstevens tiendrait la corde.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s