Il est difficile d’être un dieu (Arkadi et Boris Strougatski, 1964)

il est difficile d'etre un dieuLe royaume d’Arkanar est sous la coupe de l’impitoyable ministre de la Sécurité. Dans ce monde moyenâgeux, les sbires du tyran chassent sans relâche artistes et intellectuels. Tout ceci se passe sous les yeux des terriens envoyés par l’Institut d’histoire expérimentale, qui viennent valider leurs théories de l’évolution des sociétés féodales. Mais pour Roumata, l’un de ces chercheurs, la tentation est grande d’employer les pouvoirs que lui confère sa connaissance bien plus avancée que celle de ses voisins pour intervenir dans les affaires de ce monde. Mais il ne tuera point, telle est la loi des observateurs… Il faut alors trouver un moyen d’intervention plus doux, et c’est ainsi qu’il se lance dans le sauvetage des rares « raisonneurs » encore en vie.

Roumata offre une perspective étrange sur cet univers boueux, à la fois rempli du désir de le faire progresser mais dénué d’empathie pour l’immense majorité de ses membres. Ses liens avec cette société grouillante ne reposent que sur quelques personnages. La pure Kira, gamine dont il s’est épris, le débonnaire baron Pampa don Baou, camarade de beuverie, et quelques intellectuels brisés ; tout ce que ce monde et son sinistre ministère de la Sécurité réprouvent : la bonté, le rire et l’intelligence. Lire la suite

Publicités